2018-06-24_16

 

Titre :

La fleur de l'ombre

Auteur :

Isabelle Morot-Sir

Genre :

Science-Fiction

Éditeur :

Auto-édition

 

Résumé :

Dans une Europe contemporaine et cependant uchronique, Tamara, brillante adolescente dont la destinée est dictée par l'indifférence glacée des lois eugéniques de son pays, se voit propulsée au rang de Mère de la Patrie.
Comment accepter un tel sort? Comment seulement s'y soustraire? L'avenir est-il dans une fuite aveugle vers un ailleurs inconnu et peut-être pire encore? Ou dans le renoncement? À qui pourra-t-elle se fier? Sa rebelle naïveté ne risque-t-elle pas de l'amener à prendre les mauvaises décisions? À accorder trop hâtivement sa confiance? Mais aura-t-elle seulement une alternative...?

Ce que j'en pense :

Imaginez de vivre dans un pays dans lequel vous n'avez aucune liberté. Un pays dans lequel on décide tout ce que vous ferez de votre vie. Un pays dans lequel on contrôle vos moindres faits et gestes et vos émotions avec des puces que l'on vous implante sous la peau. Un pays dans lequel les mots famille, amour, compassion, sentiment n'existent pas. 

Dans ce pays les gens se comportent comme s'ils étaient des robots. Ils doivent accomplir leurs devoirs en bon petits soldats. Ils sont froids, sans coeur, sans humanité, ils ne répondent qu'aux dirigeants et aux lois de ces derniers. Les seuls personnes qui se comportent normalement essayent de fuir. Parfois elles y arrivent, parfois elles se retrouvent en prison.

C'est un pays qui donne froid dans le dos et c'est celui dans lequel vit Tamara. Une adolescente intelligente, rebelle, qui sait ce qu'elle veut devenir et ce qu'elle veut faire de sa vie. Elle a des projets en tête, et ils sont bien différents de ceux que la patrie à décidé pour elle. Un jour elle va rencontrer Liam, un jeune homme, un militaire qui va lui permettre de changer son destin.

Les personnages de Tamara et Liam sont des personnages si différents l'un de l'autre, elle, n'a que 16 ans, lui est beaucoup plus âgé qu'elle mais ils se comprennent, ils se sont trouvés. Lorsque j'ai découvert la famille de Liam je les ai trouvé froids eux aussi contrairement à lui. Mais petit à petit je les ai apprécié et j'ai compris pourquoi ils étaient si distants. Les prisonniers qui feront partis de la vie de Tamara sont assez particuliers mais très attachants. Ils sont vivants et non des robots comme toutes les personnes de la Nation, ils pensent encore par eux même et agissent comme ils le souhaitent et c'est d'ailleurs une des raisons pour laquelle ils sont emprisonnés.

Ce roman est un peu différent des autres romans que j'ai lu de l'auteur mais j'ai beaucoup aimé. "La fleur de l'ombre" est une histoire curieuse mais passionnante. C'est un livre qui se lit vite et très facilement.

Je dois vous avouer que j'ai mis plus d'une demi-heure à commencer cette chronique car je ne savais pas comment vous parler de ce livre sans trop vous en dire. J'espère ne pas en avoir trop dit mais j'espère en avoir dit suffisamment pour vous donner envie de découvrir cette histoire.

Je vous souhaite de belles lectures et vous dis à très bientôt.

Sarah