Le grand Meaulnes de Alain-Fournier

 

Titre :

Le grand Meaulnes

Auteur :

Alain-Fournier

Genre :

Classique

Éditeur :

Le livre de poche

 

Résumé :

À la fin du XIXe siècle, par un froid dimanche de novembre, un garçon de quinze ans, François Seurel, qui habite avec ses parents instituteurs une longue maison rouge - l'école du village -, attend la venue d'Augustin que sa mère a décidé de mettre ici en pension pour qu'il suive le cours supérieur : l'arrivée du grand Meaulnes à Sainte-Agathe va bouleverser l'enfance finissante de François...

Ce que j'en pense :

Dans ce roman le narrateur n'est autre que François Seurel. Tout au long du récit il va nous raconter cette très belle amitié avec Augustin Meaulnes que l'on surnomme le grand Meaulnes. Lorsque son ami revient d'un long voyage, il lui parle d'un domaine, lui raconte une fête étrange et la rencontre d'une jeune femme. Ils vont donc tout faire pour retrouver ce fameux domaine et surtout retrouver cette jeune femme dont Augustin est tombé amoureux et qu'il n'arrive pas à oublier.

"Le grand Meaulnes" fait parti de ces grands classiques de la littérature française dont j'ai très souvent lu et entendu beaucoup de bien, et qui m'intéressait énormément. Mais pour être honnête, j'ai un avis très mitigé sur cette lecture. Je ne sais même pas comment vous en parler parce que en le refermant j'ai eu le sentiment d'être passée à côté.

Le récit est divisé en quatre parties. J'ai trouvé les deux premières beaucoup trop lentes. Celles qui m'ont vraiment intéressées ont été la dernière et l'épilogue.

L'histoire est belle, c'est bien écrit, certains passages sont poétiques et les descriptions des paysages sont superbes. Mais, malheureusement je n'ai pas du tout été transportée par ce roman et je trouve ça agaçant parce que j'ai l'impression de ne pas avoir compris l'histoire et de ne pas avoir compris ce que voulait transmettre l'auteur.

Je suis contente de l'avoir lu mais je pense que cette histoire va être vite oubliée. Peut-être que ce n'était pas le bon moment pour le lire et peut-être que je lui redonnerai une chance dans quelques années.

Si vous l'avez déjà lu, n'hésitez pas à me dire en commentaire si vous l'avez aimé et votre ressenti sur cette lecture!!!

À bientôt.

Sarah